J. Garelli, Rythmes et mondes - Au revers de l’identité et de l’altérité

Article publié le 24 juillet 2010
Pour citer cet article : , « J. Garelli, Rythmes et mondes - Au revers de l’identité et de l’altérité  », Rhuthmos, 24 juillet 2010 [en ligne]. https://www.rhuthmos.eu/spip.php?article159
{id_article}

J. Garelli, Rythmes et mondes – Au revers de l’identité et de l’altérité, Grenoble, Jérôme Millon, 1991, 480 p.


 Cet ouvrage met en question la situation de l’individu, chose ou personne, dans ses processus de formation au sein d’une totalité dont on ne saurait l’abstraire, selon une quadruple dimension – historique, épistémologique, technique et artistique. Convergence d’une enquête qui, par-delà l’opposition traditionnelle entre le « même » et l’« autre », met en évidence l’énigme de l’individualité physique et humaine, telle qu’elle se fait et se défait, dans les grands rythmes qui secouent le monde.


 Jacques Garelli est poète et philosophe. Il a enseigné la littérature et la philosophie dans les Universités de Yale, de New York (N.Y.U.) et d’Amiens.


 Un aperçu de ce livre est accessible ici.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP